Coaching de projet

« Coaching de projet » Par Anne Ghiloni

www.capvictoris.com

Un Coach pour aider au développement durable de son projet.

On emploie aujourd’hui le terme de coaching tout azimut alors donnons au coaching ses lettres de noblesse. Le coaching est bien plus qu’un métier c’est un véritable savoir-être inné et développé inspirant le changement durable.

_

Coaching de projet

_

Le coaching est l’art d’ouvrir la voie nécessitant une grande attention et demande une finesse d’exécution pour produire l’intention d’agir chez le client.

Comme tout art, le coaching s’appuie sur des techniques et ne se révèle pleinement qu’avec ceux qui le pratiquent de façon professionnelle.

Le Coach, accompagnant un projet, ne prend pas de décisions mais permet au client, à l’initiative du projet, d’en prendre en toute confiance. L’action du Coach favorise l’évolution et ouvre de nouvelles perspectives. Il est un guide de hautes montagnes posant les bonnes questions pour que le client arrive à identifier toutes les facettes de son projet.

Lorsque le client s’en éloigne, le Coach recadre pour aider son client à se remettre en piste et à atteindre ses objectifs dans un laps de temps prédéfini.

Que gagne le porteur de projet ou l’entreprise à faire appel à un Coach professionnel ?

Pendant quelques années les entreprises pensaient que amener un salaire, la sécurité et l’appartenance à l’entreprise permettaient de fédérer les hommes et les motiver. « payez les hommes et ils seront motivés ». Ce n’est pourtant pas suffisant pour entretenir la motivation à produire plus et mieux.

Pour augmenter la motivation des salariés, il est important de s’intéresser à eux et de reconnaître leurs performances : « reconnaissez les gens et ils seront motivés ». Mais le besoin satisfait et le plus profond d’une personne arrivant à donner un sens à sa vie professionnelle est le besoin d’accomplissement.

Si l’on se réfère à la pyramide de Maslow, le coaching de l’identité correspond au dernier étage de la pyramide « besoin d’accomplissement». La motivation d’un salarié qui cherche à satisfaire ce besoin dépasse les attentes de l’entreprise.

Toutes entreprises qui s’y intéressent permet aux salariés de donner un sens à leur travail et le meilleur d’eux-mêmes.
L’entreprise augmente sa productivité et le salarié développe son bien-être dans l’entreprise. L’identité collective s’en trouve renforcée.

Le coaching de l’identité permet le co-développement durable des hommes et de l’entreprise.

« La réputation d’une entreprise dépend du bien-être de ses hommes »

_

Dossier parent

Coaching

 

Autres publications de

Anne Ghiloni

 

anne-ghiloni-2016

Anne Ghiloni, coach personnel et professionnel, elle accompagne au changement positif évolutif toute personne en situation de handicap physique, de burnout ou de transition de vie personnelle ou professionnelle.

www.capvictoris.com

_

Mise en ligne : 17 octobre 2013

 

Dirigeant heureux

« Dirigeant heureux » Par Anne Ghiloni

www.capvictoris.com

Être un dirigeant d’entreprise heureux.

Comment font ceux qui arrivent à diriger leur entreprise avec sérénité ? Quel est le secret du dirigeant zen, productif et efficace ? Que vous soyez auto-entrepreneur, entrepreneur en libéral, chef d’entreprise d’une TPE, dirigeant d’une PME ou d’une grande entreprise, votre temps est précieux.

Dirigeant heureux

Aujourd’hui, bon nombre de chefs d’entreprises se sentent  submergés par l’information, les emails, les tâches à accomplir et les choses à lire. Il leur devient d’emblée difficile de prendre du recul et de trouver le temps nécessaire pour faire le point. Alors que la question cruciale pour être productif  et efficace est « comment puis-je réaliser mes objectifs tout en gardant du temps pour moi » ? Seulement ainsi, il et possible de garder l’équilibre et de maintenir le bon cap.
Dans le même temps, nous n’avons jamais eu accès à autant d’outils pour augmenter la productivité. Il est aisé de se laisser submerger par le flot d’information, de perdre du temps et d’être stressé, par habitude.

Alors quel est le secret ?
Faire moins mais mieux ! L’essentiel est de se fixer des objectifs réalisables et écologiques pour soi. Ceux qui réussissent sans stress sont ceux qui se fixent moins d’objectifs mais qui concentrent leur énergie à les atteindre. Apprendre à poser ses propres limites, c’est s’aider soi-même à connaître le succès.

Comment est-ce possible ?

Fixez-vous vos propres limites
Notre  société aujourd’hui encourage la culture du « toujours plus» : plus de chiffre d’affaires, plus de performances, plus de missions à mener … Notre temps, quant à lui, n’est pas illimité. Faire beaucoup de choses à la fois peut conduire au stress voire au burn-out. Il est donc nécessaire d’apprendre à ne conserver que l’essentiel et se fixer des limites. Vous gagnerez en productivité, en bien-être, en performance, gestion du temps et en efficacité.

Œuvrez pour l’essentiel
Choisir d’œuvrer pour  l’essentiel vous permettra d’obtenir un résultat maximal en utilisant des ressources minimales. Définissez des objectifs réalisables, mesurables qui vous tiennent à cœur et qui sont pertinents pour vous et vos affaires. Après avoir identifiez clairement les objectifs que vous aimeriez et que vous pouvez atteindre dans l’année, planifiez l’ensemble de vos tâches à accomplir et le temps nécessaire pour y parvenir. Parmi la liste des tâches que vous avez définies, repérez et travaillez les tâches à fort impact c’est-à-dire celles qui vous apporteront des bénéfices à long terme.
Pour ce faire posez-vous les bonnes questions : En quoi cet objectif est important ? Quelle tâche aura un impact à long terme sur mon objectif? En quoi modifiera-t-elle mon travail ou ma vie personnelle?
Cultivez la culture des petits pas pour prendre le chemin qui vous mènera à la victoire!

Éliminez, reportez ou déléguez ce qui n’est pas essentiel
Une fois que vous avez déterminé les tâches les plus importantes de votre liste, au maximum cinq dans un laps de temps défini, je vous conseille supprimer, de déléguer ou de reporter toutes celles qui ne sont pas essentielles ou qui vous prennent trop de temps. Déléguer les tâches dont vous n’êtes pas expert c’est gagner du temps et de l’argent. Puis apprenez à dire «non», votre entourage appréciera votre franchise et vous fera doublement confiance lorsque vous accepterez un engagement.

Cultivez la culture « mono-tâche »
Faire une chose à la fois permet d’être plus concentré, plus efficace et plus rapide. Ce qui vous permet d’éviter les sources d’erreurs et de stress. Travaillez un objectif à la fois et les tâches les unes après les autres, vous gagnerez en performance. Faire le pompier peut vous faire perdre beaucoup de temps et de l’énergie.

Modifiez vos habitudes pour une évolution pérenne
Pour changer, il est utile de vous débarrasser de vos anciennes habitudes. Choisissez de modifier une habitude par mois et de créer un nouveau comportement. Selon votre objectif cela peut-être d’arriver 20 minutes plus tôt au travail, d’arriver à faire des pauses ou encore de rencontrer une nouvelle personne par jour.
Pour atteindre vos objectifs, écrivez votre plan d’action incluant la réalisation des tâches et la modification des habitudes. Faîtes régulièrement le bilan de vos progrès, une fois par mois par exemple, et fêtez votre succès ! Cela parait simple mais par habitude il est facile d’oublier et de perdre le cap…

Et si le plus grand malheur de l’homme était d’arriver à s’oublier ?

Si vous souhaitez plus de conseil, n’hésitez pas à me contacter.

_

Dossier parent

Pensée positive

_

Autres publications de

Anne Ghiloni

_

anne-ghiloni-2016Anne Ghiloni, coach personnel et professionnel, elle accompagne au changement positif évolutif toute personne en situation de handicap physique, de burnout ou de transition de vie personnelle ou professionnelle.

www.capvictoris.com

_

Mise en ligne : 25 octobre 2012

_

Y-a-t-il des recettes du bonheur ?

« Y-a-t-il des recettes du bonheur ? » par Anne Ghiloni

www.capvictoris.com

Pourquoi certaines personnes sont heureuses sans efforts ? Comment arriver à libérer son potentiel humain ? Sommes-nous les créateurs de ce que nous vivons ? Comment lever les résistances et permettre à votre énergie de circuler librement pour maximiser le développement de votre potentiel ?

Y-a-t-il des recettes du bonheur ?

Des personnes que je rencontre en coaching de vie, en face à face ou en e-learning, me disent souvent « je suis fatiguée », « j’en peux plus », « la vie est dure », ou encore « j’en ai marre »…De ce fait, elles briment leur potentiel.

Naturellement, je leur demande où est-ce qu’elles perdent de l’énergie. La plupart du temps, elles ne le savent pas puisque leurs comportements répondent à des mécanismes de fonctionnement inconscients.

Si vous perdez, vous aussi, de l’énergie et que vous cherchez à stopper ces pertes d’énergie inutiles pour libérer votre potentiel alors cet article va peut-être vous interpeler.

Savez-vous où nous perdons de l’énergie dans notre vie quotidienne ?

Tout d’abord, en n’acceptant pas le présent. Ne vous arrive t-il pas de ne pas accepter une situation, vos sentiments, ou encore des personnes que vous rencontrez ? Vous créez ainsi un conflit entre la réalité et votre espace intérieur. Vous êtes en lutte, ce qui génère une résistance et par conséquent un blocage d’énergie. De surcroit, en résistance, vous limitez votre intelligence créative.

En craignant de perdre le contrôle. Savez-vous ce que cache cette crainte ? : La peur d’échouer. Elle peut faire écho avec « je ne suis pas capable » ou « je suis nulle ». Vous-même, avez-vous peur de ne pas être à la hauteur de vos propres exigences ? La peur crée un blocage de l’énergie qui ne peut plus ni circuler dans votre corps ni autour de vous. Vous luttez alors pour concrétiser vos projets !

En comparant sans cesse ce que vous êtes avec votre environnement. De ce fait, vous cherchez à aller au-delà de votre propre énergie pour satisfaire votre entourage. Par exemple, pour avoir de la reconnaissance ou encore vous sentir aimé. Vous créez une résistance interne qui peut vous épuiser, diminuer vos défenses immunitaires et vous conduire à la maladie. C’est alors le signal que le corps dit STOP.

En jugeant l’autre. Vous créez une division intérieure entre ce que vous êtes, vous, et ce que vous renvoie l’autre. Il ne s’agit là que de vous. La personne ne fait que vous renvoyer votre part « d’ombre ». Ce que vous jugez, c’est ce que vous ne pouvez pas accepter de vous. Vous êtes alors à contre courant du développement de votre potentiel.

En ayant des sentiments négatifs face à une personne ou une situation. Quand une personne vous exaspère, non seulement vous lui donnez de l’importance en étant votre centre de préoccupations, mais en plus, vous vous pénalisez vous-même en perdant votre énergie. Qu’est-ce qui vous empêche de la mettre à votre service ?

En culpabilisant. Si vous avez tendance à vivre dans le passé, la culpabilité peut vous envahir et bloquer votre dos. Vous portez, en effet, votre fardeau sur les épaules qui vous pèse et ralentit votre marche en avant. Complètement bloqué de l’intérieur, il vous est alors difficile d’atteindre vos buts. Dites-vous que vous n’avez pas commis d’erreur, vous avez seulement appris.

Pour libérer votre potentiel humain :
Vivez dans le présent : Le « présent » est un cadeau.
Lâchez-prise en vous faisant confiance.
Soyez vous-même.
Acceptez ce qui arrive pour comprendre et avancer.
Cultivez le positivisme.
Apprenez de chaque expérience.

« Le présent est un cadeau pour tout être humain qui sait le recevoir ».

_

Dossier parent

Pensée positive

_

Autres publications de

Anne Ghiloni

_

anne-ghiloni-2016

Anne Ghiloni, coach personnel et professionnel, elle accompagne au changement positif évolutif toute personne en situation de handicap physique, de burnout ou de transition de vie personnelle ou professionnelle.

www.capvictoris.com

_

Mise en ligne : 16 octobre 2012

 

Reconversion professionnelle

« Reconversion professionnelle » par Anne Ghiloni

www.capvictoris.com

« Réussir sa reconversion professionnelle, c’est sortir quelque chose de soi tout en se sentant comblé ».

Se reconvertir est un changement de cap amenant  un profond questionnement sur soi  et ses valeurs pour trouver sa voie et donner un nouveau sens à sa vie.

Reconversion professionnelle

Sommes nous programmés à avancer dans une voie plutôt qu’une autre ? Comment Savoir si je suis dans sur la bonne voie ? Est-ce que je fais le bon choix en prenant telle direction ?

Antoine de Saint-Exupéry disait : « L’avenir tu n’as pas à le prévoir mais à le permettre ».

Créer l’action, c’est permettre le mouvement qui vous entraine vers l’avant.

Nombreux sont ceux qui s’interrogent et ont envie de changer de voie professionnelle, de mettre en œuvre un projet mais n’osent pas. Souvent par manque de confiance ou bien de soutien familial. « Et si tu te plantes », « tu ne devrais pas avec la crise », « le travail de nos jours çà ne court pas les rues »…

Autant d’objections qui font émerger vos peurs du manque, de l’insécurité, vos craintes de l’inconnu, de perte de contrôle, de l’échec et vous renvoient au sentiment d’être incompris, de manquer d’estime et de confiance en vous.
Choisie ou subie la reconversion professionnelle peut-être synonyme d’épanouissement personnel, d’évolution, de promotion, de découverte d’un nouvel environnement au gré des résistances.

Alors, soyez prêts à anticiper, à vous poser les bonnes questions, formuler et valider les meilleures solutions adaptées à votre situation pour que votre reconversion soit synonyme de bonheur et de succès.

Voici quelques questions clés à vous poser pour que « vous reconvertir » rime avec « plaisir » :

  • De quoi rêviez-vous lorsque vous étiez enfant ? qu’est-ce que vous faisiez avec plaisir ? Aujourd’hui est-ce que vous incarnez votre rêve ou est-ce que vous portez celui de votre famille ? Où est-ce que vous en êtes dans la réalisation de vos aspirations profondes ?
  • Quelles sont vos motivations profondes dans l’envie de changer de cap ? Qu’est-ce qui vous nourrit au point de vous sentir vivant, heureux? Si tout était possible que feriez-vous ? Qu’est-ce que vous voulez vraiment ?
  • Quelles sont vos valeurs essentielles ? Quels sont vos talents et vos compétences ? Sur quoi pouvez-vous miser pour atteindre votre objectif ?
  • En quoi êtes-vous différent ? Qu’est-ce que personne d’autre ne sait faire aussi bien que vous dans un domaine ?
  • Avez-vous besoin d’une formation ? Est-ce qu’un accompagnement vous serait utile ?
  • De quel temps disposez-vous ?

Ect…

Écrivez les réponses qui vous viennent spontanément. Avancez à votre rythme. Tout cela demande de prendre son temps et de la hauteur afin d’adopter la bonne décision. Un proverbe chinois dit : « Reculez d’un pas et tout s’élargira spontanément ».
Après la réflexion, passez à l’action, prenez votre vie en mains et osez être vous-même !

Renouer avec le plaisir d’agir c’est cesser de passer à côté de ce qui peut-être bon pour soi.

« La réussite c’est obtenir ce que l’on veut, le bonheur c’est apprécier ce que l’on obtient »

H. Jackson BROWN

_

Dossier parent

Motivation & Changement

_

Autres publications de

Anne Ghiloni

_

anne-ghiloni-2016Anne Ghiloni, coach personnel et professionnel, elle accompagne au changement positif évolutif toute personne en situation de handicap physique, de burnout ou de transition de vie personnelle ou professionnelle.

www.capvictoris.com

_

Mise en ligne : 12 septembre 2012