La communication

La communication est-elle devenue une denrée rare ?_

C’est en regardant une (re)diffusion d’un reportage sur M6, qu’une réflexion m’est venue :

« La communication est-elle devenue une denrée rare ? »

Le reportage s’intéresse à une nouvelle vague de commerce, le Food Truck, et, dans ce portrait de nouveaux entrepreneurs, un jeune homme lance un concept original ; adapter le canard comme aliment nouveau à cette alimentation ambulante. Le Business Plan de ce monsieur semblait bien mené, achat d’un camion de déménagement d’occasion transformé pour être adapté à la cuisine en extérieur, soirée de dégustation avec blogueurs et journalistes spécialisés, image contrôlée, logo, design, site Internet,… Bref une dépense importante et une image maîtrisée.

Qu’est ce qui a retenu mon attention ?

Le journaliste a suivi le jeune homme dans ses premières journées. Et, surprise, une habitante du quartier dans lequel il s’est installé en toute légalité, avait déjà fait circuler une pétition contre le stationnement de sa camionnette pour des raisons de désagréments dû à l’odeur, la clientèle en nombre qui empêche le piéton de circuler … et la population que cela draine (sic). Pétition relayée et entendue par la Mairie puisque ce brave entrepreneur a été sommé de circuler … 200 m plus loin !

Quand je vois cela, mon sens de coach se met en éveil et je me pose une question :

« Comment a-t-il communiqué ? »_

Tout le monde le sait, un projet d’envergure demande des fonds et des moyens humains importants. L’énergie de la création d’entreprise met souvent des doutes et pour s’assurer un bon démarrage il faut … une bonne communication ! Surtout si elle approche le public.

Je ne cesse de le dire, quel que soit votre produit, votre compétence, votre savoir-faire, si vous ne vous assurez pas avoir l’adhésion du public cela ne peut pas fonctionner correctement. Et je ne parle pas d’une étude de marché, laquelle étude est souvent tronquée par des panélistes en mal de reconnaissance, et surtout d’argent, qui auront tendance à donner les bonnes réponses comme dans une interrogation écrite au Lycée.

Quel que soit votre clientèle, particuliers ou professionnels, il faut savoir dire les choses dans sa proximité. Comme ce jeune homme, qui installe sa camionnette dans un quartier, cela ne coute rien de rencontrer les habitants pour s’assurer de leur adhésion, et leur permettre aussi de comprendre votre concept ! Souvent vous aurez à faire à des personnes systématiquement réticentes mais dans la plupart des cas ce seront des gens qui apprécieront et seront présentes à votre démarrage.

Cela me paraissait tellement évident que au fil de mes recherches je constate que l’exemple du Canard Huppé n’est pas isolé. Nombreuses sont les jeunes entreprises qui se lancent sans se concerter avec leur future clientèle !

La prospection est une denrée rare tellement mal exploitée mais toujours aussi efficace, en tant que Coach c’est une activité essentielle dans le parcours que je mets dans mes relations avec les entrepreneurs, créatifs ou installés. Combien de fois je constate leur désarroi face à cet exercice. Mais quand les résultats se posent, la nécessité de la communication de proximité devient inattaquable.

A propos de l'auteur, Eric Szalski

Autodidacte, fonceur, pédagogue, diplomate, nombreux sont les adjectifs qui me décrivent, mais je suis aussi très exigeant et parfois un peu trop téméraire. J’ai pour habitude de dire que pour se démarquer il ne faut pas être dans la meute, mais être le loup dominant.

Voir son profil

Ses autres articles :

Laisser un commentaire

Fermer le menu