Le coaching, c’est quoi ce truc ?

Le « coaching » fait couler beaucoup d’encre (…).

Les « pour » et les « contres »

Il y a «  les pour », les inconditionnels qui n’ont que ce mot à la bouche et qui ne pourraient ni faire de sport, ni faire un régime, ni trouver l’âme sœur sans leur coach.

Il y a  « les septiques  » ceux que l’anglicisme choque et qui préfère au terme de «  coach » celui d’« entraîneur », terme tout à fait acceptable en soi mais qui, lorsque le professionnel est une femme, ne se féminise pas sans une certaine ambigüité quant à la fonction.

Il y a « les contres », ceux à qui « on ne la fait pas » et qui dans le meilleur des cas voient dans le « coach » un opportuniste plus ou moins bien intentionné, lorsque ce n’est pas un dangereux gourou capable de vous passer la tète à la lessiveuse.

« Coaching » : un terme à la mode ?

Bien évidemment tout ceci est un peu caricatural, mais ce qui fait l’intérêt de la caricature c’est la perception du fond de vérité.

Bien sur que le « coaching » est un terme à la mode même si ca commence un peu à dater sans être « has been » ! Mais les fonctions qu’il assure sont vieilles comme le monde.

Qui n’a jamais eu recourt dans sa pratique sportive aussi modeste soit –elle à un entraîneur, un animateur ou un professeur d’EPS. Qu’elles étaient les objectifs de ces professionnel ?; de vous initier, de vous faire progresser, de vous mettre en confiance, de vous encourager, de vous faire découvrir de nouvelles techniques etc..

Ceux qui connaissent les affres du régime alimentaire, savent également combien il est précieux pour la réussite de cette entreprise, d’être entouré du soutien de personnes bienveillantes, aidantes, positives. Sans ces personnes, quelles soient des professionnels ou non, le succès de la démarche est très compromis.

« Coaching » et vie quotidienne

Combien de fois, les conseils avisés d’une bonne copine, ou d’un meilleur ami, moins impliqué émotionnellement, ont permis à grand nombre d’entre nous de nous présenter sous notre meilleur jour, sur notre profil Meetic, ou lors d’un premier rendez-vous ?? Nous permettant ainsi d’augmenter nos chances de succès.

Certes nous ne parlons pas de coaching, ni de coach, mais cet entraineur, cette personne bienveillante, cette bonne copine, qu’ont-ils fait, ni plus ni moins que ce que font ces professionnels que nous appelons  « coach » lors de leurs prestations.

Dans tout groupe humain, il y a quelques brebis galeuses. Nos amis dentistes par exemple, tous éminemment diplômés et reconnus par leurs pairs sont dans une très grande majorité d’excellents praticiens, ce qui n’empêche pas de compter dans la profession quelques arracheurs de dents !! La grande famille des « coach » n’échappe pas à la règle, mais si certains individus peu scrupuleux ou malveillants ont parfois, par leur pratique indigne, jetaient le discrédit sur la profession, celle-ci est essentiellement composée de professionnels diplômés, expérimentés et dotés de grandes qualités humanistes.

C’est ainsi que dans le cadre professionnel c’est celui qui pourra vous accompagner dans la prise de décision, dans la prise responsabilité ou bien encore dans les phases de changements. C’est celui qui permet de vous faire gagner du temps, qui fait émerger vos talents et qui vous permet également d’avoir des perspectives nouvelles.

A propos de l'auteur, Jean-Claude Nicault

Cadre dans les domaines des ressources humaines et de la formation, la pédagogie a toujours été une passion qui m’a conduit à exercer mon métier de consultant/formateur. Profondément humaniste, je suis convaincu qu’il existe chez chaque femme, chez chaque homme, une marge de progrès, un talent qui demande à être révélé. C’est ce qui m’anime dans l’exercice de ce métier

Voir son profil

Ses autres articles :

Laisser un commentaire

Fermer le menu